Utilisation des prises de vue aériennes à basse altitude

A partir de plus de 300 prises de vue aériennes à basse altitude, ayant une résolution de 0,8 m., une carte d'occupation détaillée des sols a pu être élaborée. Des logiciels de mosaïquage, de traitement d’images et de SIG ont permis la construction d’une seule image géoréférencée. Les parcelles agricoles ont été délimitées à l’aide du paquet eCognition.

Cette technique permet un suivi spatial des activités agricoles à moindre coût par rapport à l’acquisition des images satellites à haute résolution. L’approche est également moins sensible aux influences atmosphériques non-prévisibles dans la programmation des images satellites.

Vu qu’il s’agit d’une approche ‘amateur’ non reconnue par l’administration responsable pour la cartographie et le nombre de photos nécessaire afin d’élaborer une carte détaillée de l’occupation des terres, la technique s’apprête plutôt à inventorier des zones de problèmes à moyenne taille.

On peut conclure qu’une technique rapide et prometteuse de suivi de l’occupation des activités agricoles dans le bassin du Kou a été élaborée respectant les ressources techniques et financières localement disponibles leur garantissant de la sorte autonomie et durabilité. (Télécharger l'article ici).

Mosaique
Pour survoler la mosaïque de 2009 en détail dans un environnement 'Google-Earth' cliquez ici.

3 résolutions
Mosaique
eCognition
Comparaison images Landsat 7-ETM ayant une résolution de 30m., prise de vue aérienne de l'IGB (rés. 5m.) et détail de la mosaïque (rés. 0,8m.).
Détail de la mosaïque: village de Diaradougou (en haut droite), cours d'eau du Kou (centre) et parcelles irriguées au bord du fleuve.
Classification de la région de Diaradougou à l'aide de eCognition. Classes: terrain nu et terrain boisé, arbres et forêts galeries, champs et prairies, ...